Accueil 
 
 
 Accès membre 
 
 
 Stats 
 
 
 Livre d'or 
 
Lundi 16 octobre 2017 23:55 -      Accès familial 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
Généalogie
Puce GENEAGIL
Puce PAYS du VIAUR
Conchyliologie
Puce CONCHYLIO
Photographie
Puce PORTRAITS CÉLÈBRES
Infos
Puce RADIOS
Puce COIN PRESSE
Puce BLOGOSPHÈRE
Puce MÉTÉO MONDIALE
Puce PROGRAMME TV
Infos sportives
Puce ACTUALITÉ FOOTBALL
Puce COTE & MATCH
 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
   23/01/2008 - 21:19
    

 06/01/2008 - 18:41
    


 06/01/2008 - 18:39
    


 06/01/2008 - 18:36
    


 06/01/2008 - 18:32
    



Plus de news...
 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
  Total : 76 photos



Accédez à cette Galerie
(Vainqueur de Quinté)
 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
Jeux de réflexion
Puce SUDOKU I
Puce SUDOKU II
Puce SUDOKU du JOUR
Puce SUDOKU +
Puce BILLES I
Puce BILLES II
Puce BILLES III
Puce LA BALANCE
Puce LE COFFRE FORT
Puce ENIGME
Puce MYSTÈRE
Puce PROBLÈME de MATH
Jeux de plateau
Puce JEU des ÉCHECS I
Puce JEU des ÉCHECS II
Puce JEU de DAMES
Puce JEU de GO
Puce MAHJONG
Jeux de cartes
Puce POKER
Puce BLACKJACK
Et votre avenir ?
Puce TAROT de MARSEILLE
 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
Choisissez votre signe





Sponsored by
www.webmasteroo.com
 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
  Faut-il préserver le monopole français ?    

Les pour
Le PMU, soutien de toute une filière. Alors qu'on parie près de deux fois moins sur les courses en France qu'en Grande-Bretagne, les reversements à la filière y sont quatre fois supérieurs. Résultat: la moitié des 500 hippodromes européens sont aujourd'hui français et avec 17 492 courses organisées en 2006 la France est de très loin la première nation hippique de l'UE. De plus l'argent du PMU arrose aussi les haras nationaux (établissements publics)et alimente le fonds Éperon, soutien des activités équestres amateurs.

Concurrence déloyale. La FDJ et le PMU avancent que les autres opérateurs profitent de fiscalités avantageuses en Europe et de règles du jeu peu contraignantes, ce qui créerait une concurrence déloyale. Si ouverture il y a, elle doit être maîtrisée,principalement en matière de fiscalité. C'est la position du ministère du Budget français, soucieux de ne pas renoncer à une partie de ses recettes.

Lutter contre l'addiction aux jeux. C'est un des arguments forts des autorités françaises. Les spécialistes estiment à 1% le nombre des «joueurs pathologiques». Le contrôle de l'organisation des jeux, en permet la maîtrise de l'offre et les dérives.

Un système centralisé et sécurisé. Le système français verrouillé offre des garanties de sécurité aux parieurs et gagnants potentiels. Ce qui peut ne pas être le cas avec les sites étrangers libres et ouverts.

Les contre
Le respect de la libre concurrence.Avec la Commission de Bruxelles, les sociétés de paris en ligne comme Unibet plaident pour l'ouverture du marché. Elles estiment que la législation française n'est pas conforme au droit européen, notamment aux dispositions interdisant les restrictions à la liberté d'établissement et à la libre prestation des services.

Davantage de gains et de gagnants. À l'ère du pari en ligne, qui représente déjà 5 % des mises et croît de 30 % par an sur Pmu.fr, la concurrence est partout et la société Zeturf peut engranger les mises de 45 000 parieurs virtuels réguliers sur les courses à Enghien depuis La Valette, en ne reversant que 0,5 % à l'État maltais (et 95 % aux parieurs) contre 13 % en France. Si l'État prélève moins, les gens parieront plus et tout le monde sera gagnant, plaident donc les adversaires du monopole à la française.

Une attitude hypocrite. Les anti-monopole pointent l'hypocrisie de la position moralisatrice des autorités françaises: comment la France peut-elle à la fois soutenir que les jeux d'argent sont néfastes pour le citoyen et autoriser le PMU et la Française des Jeux à faire autant de publicité incitative.

Bon pour le commerce en ligne. L'interdiction française bride l'essor d'une activité potentiellement créatrice d'emplois en fermant le marché aux nombreux opérateurs intéressés par le pactole des jeux.
La Dépêche - novembre 2007

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  Ajouté le Mercredi 23 janvier 2008 à 21:19 par pegase - Aucun commentaire  
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
  >> Vos commentaires [0]

Pas de commentaires
 
 
 
 
 
Seuls les membres peuvent poster des commentaires

 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 

© CMS.GIL 2006-2008 Réalisé d'après le thème Heightech de MMFusion
Page générée en 0.039 secondes avec 18 requetes